Accueil > Orgues > Instruments > Grand Orgue de la basilique Notre-Dame la Daurade

Grand Orgue de la basilique Notre-Dame la Daurade – Toulouse

3 claviers et 42 registres

Émile Poirier & Nicolas Lieberknecht (1864)

Eugène Puget (1889), Jean-Baptiste Puget (1897)

Restauration

Jean-Loup Boisseau et Bertrand Cattiaux (1990-1992)

Le Grand Orgue de la Daurade est un orgue romantique parfait pour l’interprétation de tout le répertoire du XIXe siècle.

C’est aujourd’hui l’un des plus beaux représentants de la facture dite de transition, avec des jeux issus de la grande tradition française du XVIIIe siècle. D’autres répertoires peuvent également être abordés sur cet instrument, tels que Jean-Sébastien Bach ou Nicolas de Grigny.

Il s’agit d’un orgue calme aux sonorités coulantes et polies, à l’opposé du Grand Orgue de Saint-Sernin. Le Grand Orgue est classé Monument Historique pour sa partie instrumentale le 20 février 1979.

En 1775, l’orgue de la basilique Notre-Dame la Daurade fut vendu à la cathédrale de Pamiers.

Quelques années plus tard, en 1815, la paroisse achète l’orgue de Longages pour la somme de 6.000 francs, et Campardon s’engage à construire un orgue en réutilisant cet instrument pour les claviers de Positif, Récit et Pédale.

En 1819, Antoine Peyroulous est chargé de construire le clavier de Grand Orgue de l’orgue précédent pour la somme de 15.500 francs. (Campardon demandait 18.000 francs !) Cet instrument, dont les dimensions nous sont inconnues, ne donna pas satisfaction bien longtemps puisqu’en 1861, la Fabrique charge Émile Poirier et Nicolas Lieberknecht de reconstruire l’orgue.

L’instrument sera réceptionné le 28 janvier 1864 par Debat-Ponsan fils (organiste de Notre-Dame la Daurade) Joseph Leybach (organiste de Saint-Etienne), et Auguste Massis (organiste de Saint-Sernin). C’est L. J. A Lefébure-Wély qui inaugure l’orgue, le 18 février 1864. En 1866, Debat-Ponsan fils meurt, Georges Debat-Ponsan, âgé de 14 ans, est nommé organiste provisoire, il sera titularisé en 1873. L’orgue sera ensuite restauré par Eugène Puget en 1889 et ré-inauguré par Georges Debat-Ponsan.

En 1897, les claviers de Récit et de Pédale seront tubularisés par Jean-Baptiste Puget à la demande du titulaire. Enfin, en 1947, Maurice Puget effectuera des réparations et modifiera quelques jeux du Positif et le Cor anglais du Récit. La restauration complète de l’instrument sera confiée en 1990 aux facteurs Jean-Loup Boisseau et Bertrand Cattiaux, avec retour à la disposition d’origine. Ces travaux seront inaugurés les 3 et 4 octobre 1992 par Michel Bouvard, Jean Boyer, Jan Willem Jansen et Philippe Lefèbvre.

Cet orgue est aujourd’hui l’un des plus beaux représentants de la facture dite de transition, avec des jeux issus de la grande tradition française du XVIIIe siècle : grand plein jeu, grand chœur d’anches, cornets (celui du GO a son rang de 8’ ouvert) voisinent avec ceux qui font déjà l’orgue romantique : gambes, salicionals, flûtes harmoniques ; on y notera encore un clavier de Récit pavillonné alors que les deux claviers principaux sont encore coupés au ton, ainsi que quelques jeux typiques de cette facture : Euphone et Cor Anglais à anches libres. Le Grand Orgue est classé Monument Historique pour sa partie instrumentale le 20 février 1979.

Positif de dos

54 notes

Montre 8

Bourdon 8

Salicional 8

Prestant 4

Salicional 4

Doublette 2

Plein-Jeu V

Trompette 8

Euphone 8

Clairon 4

Grand Orgue

54 notes

Montre 16

Bourdon 16

Flûte (Montre) 8

Bourdon 8

Flûte harmonique 8

Salicional 8

Prestant 4

Doublette 2

Fourniture IV

Cymbale III

Cornet V

Bombarde 16

Trompette 8

Clairon 4

Récit expressif

54 notes

Flûte harmonique 8

Kéraulophone 8

Gambe 8

Voix céleste 8

Flûte octaviante 4

Octavin 2

Cornet V

Cor anglais 16

Trompette 8

Basson – Hautbois 8

Voix humaine 8

Cromorne 4

Pédalier

30 notes (5 dernières notes en tirasse uniquement)

Contrebasse 16

Flûte 8

Octave 4

Bombarde 16

Trompette 8

Clairon 4

Pédales de combinaisons

Orage

Tir G.O.

Anches Ped.

Anches G.O. *

Anches Pos.

Anches Réc. *

8ve grave Pos.

8ve grave Réc.

Appel G.O.

Pos. / G.O. Réc. / G.O.

Trémolo Réc.

Expression Réc. à cuillère

* divisés en basses / ensembles / dessus

titre accessoire

sous titre accessoire

test

tste

titre complémentaire

sous titre complémentaire

test

tste

titre diapasion

sous titre diapasion

test

tste

Michel Chapuis, improvisations à l'orgue (2001)

Fiche instrument